De la collection Louis-Gabriel Bellon  ( 1819 - 1899 )

< Quelques résultatsVannes-4-Avril-09-Consulter.html

D’origine Lilloise, Louis-Gabriel Bellon ( 1819 - 1899 ) fréquente très jeune les milieux artistiques ; Dutilleux, Corot et Daguerre deviendront ses amis.


Passionné d’Antiques, il entreprend dès 1850 des fouilles à Saint-Nicolas-les-Arras où il découvre des nécropoles gallo-romaines et mérovingiennes. Il fut un des premiers à se passionner pour les statuettes de Tanagra.

Son immense collection, la plus importante en France, surpassait celle de de Clercq et celle de Gréau ; une partie figurera à la célèbre exposition rétrospective au Trocadéro en 1878, puis à Rouen en 1884.

Dans son ouvrage "Terres cuites grecques photographiées d'après les originaux des collections privées de France et des musées d'Athènes", A. Cartault en reproduit plusieurs et indique : "Elles ont peu à peu formé à Rouen comme une colonie, et les savants, qui vont de temps en temps les visiter, sont reçus avec une parfaite bonne grâce dans le cabinet lumineux qu'elles occupent sur les bords de la Seine".

Ces élégantes femmes drapées côtoyaient plusieurs milliers de verres antiques exhumés lors des propres fouilles de L. G. Bellon ou acquis auprès des meilleurs antiquaires et lors de ventes publiques mémorables (Hoffman, Lavêque ...).

Méthodique et consciencieux, il tenait à jour des carnets, véritables inventaires, où chaque objet était décrit, dessiné et référencé avec une précision tout à fait remarquable pour l'époque.

Après son décès le 20 mai 1899, son fils Paul ( 1844 - 1928 ), soucieux de perpétuer la mémoire de son père, continuera d'enrichir cette collection et fera construire à Saint-Nicolas un musée qui fût malheureusement détruit lors des bombardements de 1914 - 1915. Une grande partie des œuvres sera perdue.


Aujourd'hui, la mémoire de Louis-Gabriel Bellon s'offre à chacun d'entre nous, au travers d'une partie de sa collection préservée dans la descendance familiale.

Résultats imprimables >http://files.me.com/kunickiexpertise/y8lyh5

13 - Canthare aux comastes  -  Laconie, ca. 550-540 av. J.-C.  -  H. 15,1 cm



Adjugé :  110 400 €  -  Préemption du musée du Louvre